Editions Contrechamps

Revue Contrechamps / numéro spécial

Karlheinz Stockhausen

Karlheinz Stockhausen occupe, depuis le début des années cinquante, une position dominante dans le mouvement de la nouvelle musique. Il en a été l’une des figures les plus radicales et les plus puissamment imaginatives. Dans tous les domaines, il a ouvert des voies nouvelles, audacieuses et fécondes : au cours des années cinquante, par un renouvellement fondamental des concepts compositionnels et par son travail de pionnier dans le domaine électro-acoustique ; puis, dans les années soixante, par le développement de nouvelles conceptions formelles et par la recherche d’une synthèse stylistique mêlant des matériaux historiques et les influences de musiques extra-européennes aux moyens nouveaux ; c’est ainsi qu’il développa l’idée d’une “musique universelle” et d’une “musique cosmique” débouchant sur le vaste projet d’un opéra étendu aux sept jours de la semaine, Licht, auquel il travaille depuis 1977.

Nous avons conçu ce volume comme un programme élargi accompagnant les concerts Stockhausen organisés par le Festival d’Automne 1988. C’est pourquoi il comprend, pour l’essentiel, le livret de Montag aus Licht - précédé d’un entretien de Michael Kurtz avec le compositeur qui sert d’introduction à l’opéra - et les textes du compositeur sur les oeuvres jouées. A cela s’ajoutent des témoignages et des commentaires touchant à différents aspects de l’oeuvre de Stockhausen, ainsi que des lettres inédites à Pierre Boulez, datant des années cinquante. Les textes de Stockhausen mêlent éléments techniques, éléments descriptifs, et éléments symboliques dans une langue qu’il n’est pas toujours facile de rendre limpide en français. Nous avons choisi de rester au plus près de l’original, par souci de fidélité, au risque de sacrifier parfois l’élégance du style.

 
Vie privée : Contrechamps récolte des données de suivi anonymes à des fins statistiques grâce à l’outil open source Matomo.
Cliquez-ici pour paramétrer cette collecte.