Editions Contrechamps

Revue Contrechamps n° 7

Charles Ives

Extrait 

Il nous paraissait inconcevable de consacrer un numéro à la musique nord-américaine — voir notre précédent numéro — dont la figure « fondatrice » de Charles Ives serait absente ; mais on ne pouvait lui accorder un ou deux articles seulement, alors que la bibliographie française ne dispose d' aucune référence sur ce musicien qui cessa quasiment de composer après la première guerre. Fallait-il ou non traduire les Essais avant une sonate que Ives rédigea pour accompagner son oeuvre la plus célèbre ? Fallait-il les traduire intégralement, ou se contenter du Prologue et de l'Epilogue, plus directement liés aux problématiques musicales ?

Beaucoup de commentateurs ont parlé du caractère brouillon de ces Essais : manque de logique dans la pensée, digressions déroutantes, style parfois obscur, usage très personnel des signes de ponctuation (les tirets, les points-virgule...), etc. Faut-il y ajouter une insistance sur les questions de morale qui date terriblement ? Mais n’était-ce pas trahir ce texte que d'en supprimer des maillons essentiels, ou d’en améliorer le style par la traduction ?

Nous mettons à disposition sous forme numérique ce numéro de la Revue Contrechamps, dont la version papier est désormais épuisée. Cette décision est motivée par notre volonté de donner accès aux essais originaux qui y ont été publiés. Une deuxième version des textes de Charles Ives a été rééditée avec des modifications substantielles dans l’ouvrage « Charles Ives, Essais avant une sonate et autres textes » (Contrechamps, 2016). Ce sont les textes de cette dernière version qui doivent être utilisés comme référence.

 
Vie privée : Contrechamps récolte des données de suivi anonymes à des fins statistiques grâce à l’outil open source Matomo.
Cliquez-ici pour paramétrer cette collecte.