Editions Contrechamps

Philippe Junod

Contrepoints. Dialogues entre musique et peinture

Ouvrage publié avec le soutien de l’Université de Lausanne

Les convergences entre arts du temps et de l’espace sont plus actuelles que jamais. Rencontres, doubles vocations, collaborations, influences, transpositions, métissages divers caractérisent l’esthétique de notre temps, dont l’ouverture multimédia s’affirme comme un refus du purisme des générations précédentes. Mais le phénomène ne date pas d’hier, et la modernité se teinte parfois d’archaïsme. C'est Stendhal qui nous a légué la manie des comparaisons entre peintres et compositeurs, et les permanences sont nombreuses et significatives, qui vont des origines pythagoriciennes de la musique des sphères aux racines romantiques du musicalisme. Cette quête de correspondances, expression d’une nostalgie de l’unité perdue, s’oriente tantôt vers le domaine des synesthésies et du mythe de l’audition colorée, tantôt vers celui des proportions harmoniques, où l’analogie musicale s’insinue dans les théories picturales. La peinture elle-même n’y échappe guère, et Bach et Wagner sont sans doute les musiciens qui ont le plus souvent nourri l’imaginaire des artistes. C'est à diverses facettes de ce dialogue séculaire que sont consacrés ces essais.
Philippe Junod a enseigné l’histoire de l’art à l’Université de Lausanne. Il a étudié le piano et la musicologie avec Maurice Perrin, Andrée Bonneville, Nadia Boulanger et Jacques Chailley.

 
Vie privée : Contrechamps récolte des données de suivi anonymes à des fins statistiques grâce à l’outil open source Matomo.
Cliquez-ici pour paramétrer cette collecte.