Ensemble Contrechamps

Susanne Otto

Contralto

L’alto Susanne Otto est née à Ansbach. Après son baccalauréat, elle étudie la flûte à bec et le chant. Déjà durant ses études, elle débute une activité dans le domaine de l’oratorio et du concert. En outre, elle se consacre intensivement à la musique contemporaine.

C’est en 1983 qu’elle fait connaissance avec la musique du compositeur Luigi Nono, qui composera certaines de ses œuvres tardives spécifiquement pour son registre d’alto grave (entre autres (Risonanze erranti, Guai ai gelidi mostri, Caminantes...Ayacucho, Prometeo).

Elle a participé à de nombreuses créations d’œuvres de Wolfgang Rihm, Klaus Huber, Pierre Boulez, ainsi que d’autres compositeurs, et a chanté sous la direction de chefs importants tels que Claudio Abbado, Michael Gielen et Ingo Metzmacher.

Ses engagements l’ont conduite dans des salles de concert et festivals renommés (Gasteig à Munich, Konzerthaus de Vienne, Teatro alla Scala de Milan, le Festival d’Automne à Paris, l’Automne de Varsovie, les Berliner Festwochen, la fondation Gulbenkian de Lisbonne, le Mai musical de Florence, la Biennale de Venise, etc.).

En 1989-1990 elle fut artiste invitée au Staatsoper d’Hambourg pour la production de Hamletmaschine de Wolfgang Rihm, puis dans la création de sa Eroberung von Mexiko, dans cette même maison en 1992, année durant laquelle elle se produisit à la Philharmonie de Berlin et avec l’orchestre le la SWR Baden-Baden dans le cadre du festival de Donaueschingen.

Elle se produisit à plusieurs reprises en 1995 et 1997 dans les festivals de Salzbourg et au Festival Musica de Strasbourg. Elle fit ses débuts au Carnegie Hall de New York en 1999 avec les Berliner Philharmoniker sous la direction de Claudio Abbado.

Elle tint la partie d’alto dans le cadre de la création de Düfte-Zeichen de Karlheinz Stockhausen, ainsi que dans la première audition de la Sinfonie X de Dieter Schnebel en 2005.





Depuis quelques temps, elle travaille régulièrement avec des ensembles de musique ancienne tels que le chœur Balthasar-Neumann de Freiburg et le Freiburg Barockorchester, mais également avec des ensembles spécialisés dans la musique contemporaine (Ensemble recherche de Freiburg, Ensemble Modern de Francfort).

Son répertoire de chanteuse couvre une grande variété de styles musicaux. Elle chante la musique du Moyen Âge et de la Renaissance, les oratorios de Bach à Verdi et prend part occasionnellement à des projets jazz ou pop.