Ensemble Contrechamps

Olivier Marron

Violoncelle

Olivier Marron débute le violoncelle à l’âge de 7 ans avec Marie-France Hubert et poursuit son apprentissage auprès d’Odile Gabrielli (Marseille), Jean Deplace (Lyon), et Jean-Guihen Queyras (Stuttgart).

En juillet 2004, il remporte le premier prix du XIVe Concours international Johann Sebastian Bach à Leipzig, ainsi que le prix du public et le prix du plus jeune finaliste. En 2005, il remporte le prix d’interprétation du répertoire contemporain du Concours Domnick, à Stuttgart. En 2008, l’Institut de France et l’Académie des Beaux-Arts lui décernent le prix de la Fondation Simone et Cino del Duca. Le Mécénat musical Société Générale ainsi que Culturesfrance l’ont également soutenus.

Comme soliste, il se produit entre autres avec l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, le Mendelssohn Kammerorchester Leipzig, les Neue Vokal Solisten Stuttgart et dans les festivals d’Aldeburgh, Salzbourg et Lucerne, au Wigmore Hall de Londres, à la Philharmonie de Berlin et à l’Auditorio Nacional de Madrid. Passionné de musique de chambre, il compte parmi ses partenaires priviligiés Antje Weithaas, Tabea Zimmermann, Antoine Tamestit, Jean-Guihen Queyras, Alexandre Tharaud, Juliette Hurel, Kari Kriikku, Olivier Vivarès, Stefan Wirth ou encore les quatuors Arcanto et Vogler. En mai 2004, il intègre l’Ensemble Contrechamps, à Genève. Avec cet ensemble, il explore le répertoire des XXe et XXIe siècles et travaille entre autres avec Pierre Boulez, George Benjamin, György Kurtág, Heinz Holliger, Helmut Lachenmann, Beat Furrer, Magnus Lindberg et George Benjamin. Depuis, il collabore également avec l’Ensemble Modern et le Klangforum Wien, le Münchener Kammerorchester, le Kammerorchester Basel et le Gstaad Festival Orchestra. De janvier 2009 à mars 2011, Olivier enseigne à la Musikhochschule de Stuttgart comme assistant de Jean-Guihen Queyras.
Son enregistrement du quintette de Franz Schubert avec l’Arcanto Quartet pour Harmonia Mundi est accueilli très chaleureusement par la critique internationale. En septembre 2014 paraît son premier enregistrement solo pour le label Spektral autour des suites de Benjamin Britten. Olivier Marron joue un violoncelle de Jonas Gierten (2012, Wiesbaden).




© Aline Fournier

Vie privée : Contrechamps récolte des données de suivi anonymes à des fins statistiques grâce à l’outil open source Matomo.
Cliquez-ici pour paramétrer cette collecte.