Ensemble Contrechamps

Gianluca Littera

Harmonica

Après l’obtention d’un Certificat d’alto avec les honneurs en 1985, Gianluca Littera découvre l’harmonica chromatique, auquel il va entièrement se dédier, devenant l’un des seuls solistes à se produire avec cet instrument en musique classique et en jazz.

Son répertoire contient uniquement des pièces originales de musique de chambre et de musique symphonique, dont le Concerto pour harmonia d’Heitor Villa-Lobos, la Suite anglaise pour harmonica et orchestre de Darius Milhaud et d’autres œuvres de compositeurs tels que Gordon Jacob, Robert Farnon, Vaughan Williams, William Walton, Luciano Chailly, James Moody, Graham Whettam et Alan Hovahness.

Gianluca Littera est régulièrement invité pour d’importantes productions internationales et événements musicaux, comme le Kremerata Baltica, la Santa Cecilia National Academy, le Verona Arena Orchestra, le National Lithuanian Orchestra, l’Orquestra Sinfônica do Estado de São Paulo (Brésil), l’Italian Swiss Orchestra, le Tonkünstler-Orchester Niederösterreich (Autriche), l’Orquesta Sinfónica de Bilbao (Espagne), le Kremlin String Orchestra (Russie), le National Estonian Orchestra (Estonie), l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur, le Symphonic Orchestra of Acapulco (Mexique), l’OFUNAM Orchestra (Mexique), le Symphonic Orchestra of Castilla y Leon (Espagne), le Regional Tuscany Orchestra, le Bolzano Haydn Orchestra, le Symphonic Grand Canary Orchestra (Espagne) ou encore le Virtuosi Italiani.

Il a collaboré à de nombreuses reprises avec le Santa Cecelia Orchestra de la National Academy de Rome, pour des concerts ainsi que des projets d’enregistrement avec le chef M. W. Chung, dont le concert inaugural du New Auditorium La Cavea à Rome, dédié à la musique de cinéma (2003), avec un programme de composition arrangée et conduit par le chef oscarisé Louis Bacaloy.



Il s’est également produit lors de la première mondiale d’une œuvre pour harmonica et orchestre ; Immobile 2, écrite pour lui par le chef Ennio Morricone et dirigé par le compositeur lui-même.

Il se produit avec le Kremerata Baltica Orchestra du violoniste Gidon Kremer, en Europe, et au Lockhenaus Festival en Austriche (2011). En 2012, il se produit au Vienna Musikverein avec le Tonkünstler-Orchester Niederösterreich, dirigé par Andrea Posada. Son interprétation du Divertimento pour harmonica et cordes (dans la transcription pour quatuor à cordes) de Gordon Jacob avec le Scala String Quartet, a été sélectionné par le Music Festival pour faire partie du CD sorti à l’occasion de son 30e anniversaire.

Il collabore avec le compositeur et chef brésilien Gil Jardim, dans des projets de musique brésilienne, comme la production d’un CD d’œuvres originales et arrangements pour harmonica et orchestre. Dans une autre catégorie de musique, le jazz, il travaille avec des artistes tels qu’Ute Lemper, Hector Infanzon – avec lequel il effectue une tournée européenne en novembre 2013 -, Eugenio Toussaint Trio, Ivan Lins, etc. Son dernier CD, chez Stradivarius, inclus des pièces pour harmonia et orchestre de Whettam, Hovaness, Tauski, dont certaines enregistrées en première mondiale.