Ensemble Contrechamps

Heinz Holliger

Direction

Né en 1939 à Langenthal (Suisse), il a étudié à Berne, Paris et Bâle : le hautbois avec Emile Cassagnaud et Pierre Pierlot, le piano avec Sava Savoff et Yvonne Lefébure, et la composition avec Sándor Veress et Pierre Boulez.

Après avoir reçu les premiers prix aux concours internationaux de Genève et Munich, Heinz Holliger mène une carrière prestigieuse de hautboïste et se produit sur les plus grandes scènes du monde. Alternant constamment interprétation et composition, il élargit ainsi les possibilités techniques de son instrument. Il s’intéresse beaucoup à la musique contemporaine et use de son influence pour faire connaître des compositeurs peu connus ou méconnus. Plusieurs des grands compositeurs de notre époque lui ont dédiés des œuvres.

En tant que chef, Heinz Holliger dirige des orchestres aussi prestigieux que l’Orchestre philharmonique de Berlin, le Cleveland Orchestra, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, le Philharmonia Orchestra de Londres, les orchestres philharmonique et symphonique de Vienne, l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, les orchestres symphoniques SWR de Baden-Baden/Freiburg et Stuttgart, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre du Festival de Budapest, l’Orchestre National de Lyon et l’Orchestre philharmonique de Strasbourg. Depuis de nombreuses années, il travaille régulièrement avec le Chamber Orchestra of Europe.

De nombreux prix et distinctions ont été attribués à Heinz Holliger. Citons le prix des compositeurs de l’Association suisse des musiciens, le prix Léonie-Sonnig de la ville de Copenhague, le prix artistique de la ville de Bâle, le prix musical Ernst-von-Siemens, le prix de la ville de Francfort, le Premio Abbiati de la Biennale de Venise, le titre de docteur honoris causade l’Université de Zurich, le prix du Festival de Zurich, et le Grand prix suisse de musique. Ses enregistrements lui ont valu, entre autres, le Diapason d’Or, le Midem Classical Award, l’Edison Award, le Grand prix du disque, et plusieurs prix du disque en Allemagne. En 2016, il fut nommé Membre honoraire de l’American academy of arts and sciences.



© D. Vass

Heinz Holliger est l’un des compositeurs les plus sollicités de notre époque. Ses œuvres sont éditées en exclusivité par Schott Musik International. La création à l’Opéra de Zurich de son opéra Schneewittchen, d’après l’œuvre de Robert Walser, a été internationalement saluée. Signalons aussi, parmi ses œuvres les plus marquantes, le Cycle Scardanelli et le Concerto pour violon. Parmi les œuvres des dernières années figurent entre autres : nicht Ichts – nicht Nichts pour chœur a cappella (2010), Lunea, 23 phrases de Nikolaus Lenau pour baryton et ensemble (2010-2013), Janus, double concerto pour violon, alto et petit orchestre (2011-2012), hölle himmel pour chœur mixte a cappella  (2011-2012), Increschantüm pour soprano et quatuor à cordes (2014) et Dämmerlicht pour soprano et orchestre (2015). Son deuxième opéra, Lunea, a été produit à l’Opéra de Zurich en 2018.

En tant que soliste, compositeur et chef d’orchestre, Heinz Holliger a réalisé de nombreux enregistrements pour Teldec, Philips et ECM. SWR/Hänssler a produit une série d’enregistrements comprenant les œuvres les plus significatives de Charles Koechlin, avec l’Orchestre radio-symphonique de Stuttgart dirigé par Heinz Holliger. Le double CD avec des œuvres vocales (Juliane Banse) a reçu le Midem Classical Award 2006 et le prix Echo Klassik 2006. En 2009, un seul Grand prix du disque fut décerné dans la catégorie de musique symphonique ; il alla à l’enregistrement de Les Bandar-log / Offrande musicale sur le nom de BACH. L’intégrale des ouvertures, symphonies et concertos de Schumann sous la direction d’Heinz Holliger est parue chez Audite.