Ensemble Contrechamps

Maximilian Haft

Violon

Maximilian Haft est un violoniste aux multiples facettes. Acclamé pour ses interprétations de musique contemporaine, Maximilian s'est produit dans de nombreux concerts à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. En tant que soliste, il a joué le concerto pour violon de Lutoslawski Chain II avec le Northern Netherlands Orchestra et Adonde/Wohin? d’Hans Zender avec l’Ensemble Contrechamps. Il a été le bénéficiaire d’une bourse HPS Huygens en 2010 et était le finaliste du De Link Prijs en 2011 ainsi qu’à la Storioni Chamber Music Competition en 2011. Il a enregistré pour plusieurs labels musicaux, récemment en tant que soliste sur le label de musique suisse Komponisten-Portrait de Beat Furrer et Klarthe’s Moving, une collection d’œuvres de musique de chambre de Samuel Andreyev.
En 2009, Maximilian a été accepté à la Ligeti Academy de l’ensemble Asko|Schoenberg, un collectif d’étudiants de troisième cycle dévoué à l’étude et à la représentation du répertoire contemporain. Maximilian a assisté au Festival académique de Lucerne de 2010 à 2012 où il a travaillé avec Pierre Boulez et l’Ensemble intercontemporain. Il a également participé aux festivals de Brittan-Pears et d’Orford. Maximilian a joué dans d’autres festivals, tels que Bern Biennale, Acht Brücken (Cologne), Warsaw Autumn, Tonlagen Festival (Dresden), Eclat (Stuttgart), Donaueschinger Musitage, Ultraschall (Berlin), et reMusik (Saint-Pétersbourg). Maximilian a également été invité pour des résidences de performance à l’Université de Stanford et à l’Université de Californie à Berkeley en 2018.

Maximilian a travaillé avec l’ensemble Asko|Schoenberg (Amsterdam), l’Ensemble Klang (La Haye), et Musikfabrik (Cologne). Il a été membre d’Oerknal (La Haye) et de l’Ensemble Garage (Cologne). Il est l’un des fondateurs de l’ensemble Proton à Berne ainsi qu’un de ses membres actifs. En tant que musicien d’orchestre, Maximilian a travaillé avec l’Orchestre de Chambre de Genève, l’orchestre Metropole (Amsterdam), le Berne Camerata, et a été membre de le Nieuwe Utrecht Philharmonie. Il passe ses étés en Californie, où il enseigne la musique de chambre à de jeunes musiciens et joue au festival de Cabrillo, événement renommé à Santa Cruz.En plus d’enseigner et d’être un spécialiste de musique contemporaine, Maximilian est un avide improvisateur de jazz et de folk musique. Il a joué avec White Hinterland, Tesla, Anais Mitchell, Roscoe Mitchell, Marc Ribot, Mary Halvorson, Matmos, et Eef van Breen. Il a été également un des fondateurs du groupe Cuddle Magic.





Il a récemment acquis un original stroh violin ou corne violon, qui est d’ailleurs le sujet de sa thèse de doctorat. Il s’intéresse aux possibilités de composition et de performance avec cet instrument au XXIe siècle.

Maximilian Haft a fait ses études au San Francisco Conservatory of Music. Il a reçu son baccalauréat en violon au New England Conservatory of Music à Boston, où il a étudié avec Masuko Ushioda. Il a obtenu une maîtrise cum laude au Conservatoire Royal de La Haye, où il a étudié avec Vera Beths. Maximilian joue sur un violon fabriqué par le luthier Andranik Gaybarian et l’archet est de Randy Steenburgen. Il est candidat de doctorat à l’Université de Leiden, où il étudie la musicologie. Il est titulaire de Contrechamps depuis 2016.

Vie privée : Contrechamps récolte des données de suivi anonymes à des fins statistiques grâce à l’outil open source Matomo.
Cliquez-ici pour paramétrer cette collecte.