Ensemble Contrechamps

Daniel Gloger

Contre-ténor

Né en 1976 à Stuttgart, Daniel Gloger commence sa formation musicale auprès de Dorothee Gloger, poursuit ses études musicales élémentaires au Conservatoire de Trossingen en 2000 (avec Richard Wistreich) et obtient son diplôme de Konzertfach en 2005 au Conservatoire de Karlsruhe avec Donald Litaker.

Daniel Gloger obtient le 1er prix du Concours national Jugend Musiziert en 1993 et 1995 et est boursier de la Kunststiftung Baden-Würtemberg et de l’Académie internationale de Schloss Solitude.

Les nombreux enregistrements auxquels Daniel Gloger a participé, notamment avec l’Ensemble des Solistes du Kammerchor Stuttgart, l’Ensemble 2e2m de Paris et les Neue Vocalsolisten de Stuttgart, témoignent de son vaste répertoire.

En tant que soliste, il se produit dans des festivals renommés comme les Ludwigsburger Schlossfestspiele, Schwetzinger Festspiele, Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, MaerzMusik Berlin, Pfingsten Barock à Salzbourg, Wien Modern ou le Printemps des Arts à Monaco.

En 2005, Daniel Gloger a interprété avec grand succès le rôle-titre dans Der Gute Gott von Manhattan de Adriana Hölszky lors de sa création à la Sächsische Staatsoper Dresden et l’opéra Fabula d’Oscar Strasnoy au Théâtre San Martín à Buenos Aires avec Garth Knox (alto).

Lors de la saison 2007-2008, il a chanté dans la création de Der Alte vom Berge de Bernhard Lang au Théâtre de Bâle et aux Schwetzinger Festspiele. Il a égalment participé aux créations de Melancholia de Georg F. Haas à l’Opéra de Paris, au Théâtre de Graz et à l’Opéra Royal d’Oslo, et d’Arbeit.Nahrung.Wohnung d‘Enno Poppe à Munich, Vienne, Venise et Madrid.

En 2009-2010, Daniel Gloger s’est présenté aux Salzburger Festspiele et au Staatstheater Stuttgart dans un projet intégrant l’oratorium Juditha triumphans d’Antonio Vivaldi dans la mise en scène de Sebastian Nübling. Il a également interprété le rôle-titre de la création de Montezuma – l’Aigle Volant de Bernhard Lang au Nationaltheater Mannheim et a participé au Pnima de Chaya Czernowin au Staatstheater Stuttgart.

Daniel Gloger a chanté en 2011-2012 aux festivals de Stuttgart, Schwetzingen, Berlin, Venise, Rome, Madrid et Buenos Aires dans plusieurs œuvres du théâtre musical écrites pour sa voix par Lucia Ronchetti, Georg F. Haas, Manuel Hidalgo ou Mischa Kaeser. Il a en outre interprété le rôle de la grand-mère dans la création de Mama Dolorosa d’Eunyoung Kim à la Biennale du théâtre musical de Munich.





En 2013, il développe le projet solo NACKT (nu) intégrant sept nouvelles œuvres de Cathy Milliken, Alvaro Carlevaro et Bernhard Lang notamment et il présente des créations d’Aureliano Cattaneo, Georg F. Haas et Jörg Widmann à Schwetzingen, Stuttgart, Salzbourg, Vienne et Genève avec Teodoro Anzellotti, Jean-Guihen Queyras, le Klangforum de Vienne et l’Ensemble Contrechamps de Genève.

En 2014-2015, Daniel Gloger est invité par la Staatsoper de Berlin à participer aux Lezioni di Tenebra de Lucia Ronchetti et aux Wiener Festwochen avec le rôle d’Axel Freund dans Bluthaus de Georg F. Haas. La saison passée, il a une nouvelle fois chanté aux Schwetzinger Festspiele dans la création de Koma de Georg F. Haas et au Teatro Colón à Buenos Aires dans les Préparatifs de Noce d’Oscar Strasnoy.