Ensemble Contrechamps

Noa Frenkel

Contralto

Noa Frenkel est une artiste polyvalente aux nombreux styles musicaux possédant une large tessiture. Véritable contralto, son répertoire s’étend de la Renaissance à la musique contemporaine.

Elle a incarné de nombreux rôles à l’opéra, dont la Femme dans Zaide/Adama par Mozart et Czernowin au Festival de Salzbourg, Madame Ocholowska dans la première mondiale de Die Besessenen de Johannes Kalitzke au Théâtre de Vienne, la Révérende Mère dans Maria Republica de François Paris et la Troisième dame dans la Flûte enchantée de Mozart à l’Angers Nantes Opéra, Madame Flora dans Le medium de Menotti et Akhnaten de Philip Glass à Rotterdam, l’opéra madrigal La Barca pour le Nationale Reisopera, Sonntag aus Licht de Stockhausen à l’Opéra de Cologne, conduit par Peter Rundel, et Pnima par Chaya Czernowin à l’Opéra de Stuttgart.

En concert, elle a interprété la Maestra delle novizie dans Suor Angelica de Puccini avec le Bochumer Symphoniker, le Dixit Dominus d’Handel avec le Chœur de la Radio Flamande, Abys de Donatoni à la Casa da Música de Porto, Prometeo de Luigi Nono à la Scala de Milan, à la Philharmonie de Berlin, à la Ruhrtriennale, au Festival de Lucerne et au Festival d’Automne à Paris, avec l’Orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg-en-Brisgau et Ingo Metzmacher. On peut également citer le Chant de la Terre de Mahler avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, la Symphonie No 2 du même compositeur avec l’Orchestre philharmonique d’Israël à Rishon Lezion, et la Symphonie No 3 avec l’Orchestre symphonique de Jérusalem sous la direction de Frederic Chaslin, le Requiem de Verdi au Festival de Ljubljana, les Trois Voix de Morton Feldman à Madrid, les Songbooks de John Cage avec l’ensemble israélien Musica Nova et Guai ai gelidi mostri, de Luigi Nono.



Noa Frenkel est apparue avec des ensembles baroques tels que Les Arts Florissants, Elyma Ensemble, le Combattimento Amsterdam et l’Utrecht Baroque Consort.

Elle est par ailleurs cofondatrice du quintette Kassiopeia, un groupe a cappella, qui a enregistré les madrigals complets de Carlo Gesualdo.

Interprète très appréciée par le milieu de la musique contemporaine, de nombreux compositeurs ont écrit pour elle. Elle se produit régulièrement dans les principaux festivals d’Europe. Des ensembles renommés comme l’Ensemble Modern, l’Ensemble Schoenberg, le Klangforum Wien, l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble MusikFabrik, l’Ensemble Variences, les Israeli Contemporary Players, ainsi que l’Expérimentalstudio SWR à Fribourg-en-Brisgau.

Jusqu’à récemment, elle était la soliste du groupe néerlandais dédié à la musique contemporaine improvisée et écrite Maarten Altena, avec lequel elle s’est produite en Europe, au Japon et en Amérique du Nord, et a enregistré plusieurs CD.

Toujours à la recherche de nouvelles façons d’interpréter, Noa Frenkel a créé le programme solo Solitude à l’ère des médias de masse, qui combine de nouvelles œuvres avec des pièces de Mahler et de Purcell, dans une représentation multimédia, qu’elle a présenté aux Pays-Bas, à Tel-Aviv et à Madrid.

Parmi les points culminants de sa saison 2016-2017 se trouvent le nouvel opéra Infinite Now de Chaya Czernowin à l’Opéra de Vlaamse, également présenté au Nationaltheater de Mannheim, ainsi que d’autres représentations prévues pour les saisons à venir, et le Don Quijote de la Mancha d’Hans Zender avec le KlangForum Heidelberg au Frankfurt LAB.