Ensemble Contrechamps

11. Slap Stick

Dimanche 29 avril 2018 – 17h
Fonderie Kugler, Genève

Note de programme

James Tenney In a large, open space (1994)
Javier Muñoz Bravo The Fury of Nature pour quatuor à cordes et électronique (création) (2018)
Johannes Schöllhorn rota pour clarinette contrebasse et quatuor à cordes (2008)
Johannes Schöllhorn Hand-Stücke pour percussion seule (1987)
Contrechamps & Eklekto Improvisation mécanisée pour neuf musiciens
György Ligeti Poème Symphonique pour 100 métronomes (1962)


Solistes de l’Ensemble Contrechamps
Eklekto

C’est un plaisir à chaque fois renouvelé d’imaginer avec le collectif de percussions Eklekto un nouveau programme mêlant les forces de nos deux ensembles. Source d’inspiration supplémentaire, le fait d’être accueilli par la Fonderie Kugler amplifie encore les possibilités de relation entre public et musiciens. Ce concert correspond également au vœu de renouer avec les « ateliers Contrechamps » d’antan, rencontres qui permettaient aux jeunes compositrices et compositeurs de la HEM de Genève de voir jouer leurs œuvres fraîchement composées par des musiciens professionnels. Ces œuvres sont désormais mêlées – dans cette nouvelle formule – au sein de programmes comportant des pièces de compositeurs déjà entrés dans l’histoire, ou en passe de l’être. Aux côtés des désormais classiques In a large, open space de James Tenney et Poème Symphonique de György Ligeti, des œuvres récentes de Johannes Schöllhorn définiront le cadre instrumental d’une improvisation rassemblant les musiciens des deux ensembles.

Vidéos en lien avec le concert

Pour aller plus loin
Le site du compositeur chilien Javier Muñoz Bravo
Le site du compositeur allemand Johannes Schöllhorn

En coproduction avec Eklekto
En collaboration avec la classe de composition et le Centre de musique électroacoustique de la Haute école de musique de Genève
En collaboration avec la Fonderie Kugler
Concert enregistré par Espace 2

Vie privée : Contrechamps récolte des données de suivi anonymes à des fins statistiques grâce à l’outil open source Matomo.
Cliquez-ici pour paramétrer cette collecte.