Ensemble Contrechamps

Sergey Ostrovsky

Violon

Fondateur du quatuor à cordes Aviv et professeur de violon à la Haute école de musique de Genève, Sergey Ostrovsky a également été premier violon solo de l’Orchestre de la Suisse Romande de 2007 à 2012 et premier violon solo de l'Orchestre de la Communidad Valenciana de 2012 à 2014. Par ailleurs, il est régulièrement invité comme chef d'orchestre en Suisse, en Espagne, en Ukraine et en Israël et est le fondateur et directeur artistique de l'orchestre Les Solistes de Neuchâtel.
Né en 1975 à Nijni-Novgorod (Russie) dans une famille de musiciens, Sergey Ostrovsky commence l’étude du violon à l'âge de 6 ans avec D. et L. Lapidus Gantman. En 1991, il émigre en Israël où il se perfectionne à l'Académie Rubin de Tel Aviv avec Yair Kless et Irena Svetlova. Il obtient des diplômes du Conservatoire Royal de Rotterdam (N. Morozova) et du Conservatoire d'Amsterdam (A. Kerr).
Sergey Ostrovsky a gagné le Grand prix du Concours international de musique de chambre de Melbourne et a été lauréat du Concours international de quatuor à cordes de Bordeaux. Il a également remporté le Prix Schubert et le 2e prix au Concours international  Schubert et Modernité  (Graz, Autriche) et a été lauréat du Concours international Printemps de Prague.






En tant que soliste, Sergey Ostrovsky joue avec des orchestres prestigieux tels que l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre philharmonique d’Israël (avec Zubin Mehta et Yoel Levi), l’Orchestre philharmonique de Cape Town, l’Orchestre de chambre Amadeus (Pologne), le Bournemouth Symphony Orchestra, le Jerusalem Symphony Orchestra ou l’Orchestre de chambre d'Israël.
En tant que chambriste, Sergey Ostrovsky joue dans les plus prestigieuses salles du monde, tels que le Carnegie Hall, l’Alice Tully Hall, l’Auditorium du Louvre, le Théâtre du Châtelet, le Wigmore Hall de Londres ou encore le Sydney Opera House.
Sergey Ostrovsky joue un violon de Giovanni Granccino (1716) acheté grâce au généreux soutien de M. J. Mayer et de la  Tzfonot Tarbout, une organisation à but non lucratif pour les arts et les artistes en Israël.

Vie privée : Contrechamps récolte des données de suivi anonymes à des fins statistiques grâce à l’outil open source Matomo.
Cliquez-ici pour paramétrer cette collecte.