Ensemble Contrechamps

Gérard Grisey

Compositeur

Gérard Grisey est né le 17 juin 1946 ; il étudie la composition auprès d’Olivier Messiaen, puis d'Henri Dutilleux, Karlheinz Stockhausen, György Ligeti et Iannis Xenakis, et l’électroacoustique avec Jean-Étienne Marie et Émile Leipp. Boursier de la Villa Médicis à Rome entre 1972 et 1974, il participe à la reconnaissance tardive de Giacinto Scelsi. Il est plus tard stagiaire à l’Ircam, puis enseigne, de 1982 à 1986, à l’Université de Berkeley en Californie. En 1986, il est nommé professeur d'orchestration au Conservatoire de Paris avant d'y enseigner la composition. Il meurt brusquement le 11 novembre 1998, quelques jours après avoir terminé les Quatre chants pour franchir le seuil.

Gérard Grisey est l’un des représentants les plus importants du courant appelé « musique spectrale », qu’il a contribué à créer. Se détournant de la logique sérielle élaborée après la guerre, il construit un nouvel espace harmonique et sonore à partir de la résonance naturelle, faisant découler la construction d’une œuvre des propriétés acoustiques elles-mêmes. À partir des années 1980, il s’attache à réintroduire dans sa musique des figurations et des identités quasi thématiques, capables de soutenir des formes de longue durée en renouvelant le principe de la répétition variée et du développement. Des œuvres comme les Espaces acoustiques (1974-1985) ou Vortex Temporum (1994-1996), ainsi que les Quatre chants pour franchir le seuil, constituent, avec plusieurs autres, des réussites majeures ; elles font de Gérard Grisey l’un des compositeurs les plus importants et les plus originaux de sa génération.

Philippe Albèra




© Casa Ricordi, photo S. Sciarrino