Ensemble Contrechamps

Tito Ceccherini

Direction

Interprète passionné de musique contemporaine, Tito Ceccherini a collaboré étroitement avec des compositeurs comme Alessandro Solbiati, Stefano Gervasoni ou Salvatore Sciarrino. La création posthume de Sette de Niccolò Castiglioni et celle de Da gelo a gelo de Salvatore Sciarrino à la tête du Klangforum Wien (Schwetzinger Festspiele, 2006 / Opéra national de Paris – Palais Garnier, 2007) ont particulièrement compté dans son parcours. Fondateur de l'ensemble à géométrie variable Risognanze, il interprète et enregistre avec lui les chefs-d'œuvre du répertoire de chambre contemporain. Il se produit également dans le répertoire ancien et à l'opéra, à la tête de formations prestigieuses comme de jeunes ensembles. Il a enregistré pour les labels Amadeus, Col Legno, Kairos et Stradivarius. En juillet 2009, il a dirigé le nouvel opéra de Salvatore Sciarrino, La porta della legge au Nationaltheater Mannheim. Ses engagements récents et à venir le conduisent notamment à la tête du BBC Symphony Orchestra, à la Biennale de Venise, au Festival MI-TO/Milano Musica, aux Schwetzinger et Salzburger Festspiele, au Teatro alla Fenice pour la création de Killer di parole de Claudio Ambrosini (livret de Daniel Pennac), ou encore au Théâtre du Bolchoï ainsi à l'Opéra national de Paris pour celle d'un opéra de Philippe Fénelon.
Très engagé dans l’interprétation du répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles sur instruments d’époque, il a collaboré avec des ensembles comme Rocinante (Finlande) et Arcomelo (Milan).
Il a dirigé des orchestres réputés : BBC Symphony, SWR Stuttgart, Tokyo Philharmonic Orchestra, Orchestra Sinfonica Nazionale RAI (avec lequel il a enregistré une monographie de Giacinto Scelsi, un coffret de trois CD de l’œuvre symphonique de Salvatore Sciarrino ainsi que des œuvres de Daugherty et Nyman), et des ensembles importants comme Klangforum Wien, Contrechamps, OENM, Divertimento Ensemble sur des scènes internationales (Biennale de Munich, Schwetzingen Festspiele, Cité de la Musique…).
Il a dirigé les opéras I Puritani et Guntram au Théâtre Bellini (Catania), créé l’opéra de Salvatore Sciarrino, Da gelo a gelo aux Schwetzinger Festspiele, à l’Opéra national de Paris et au Grand Théâtre de Genève, la nouvelle production de De Majo, Allessndro, et Marie Stuard de Donizetti au Théâtre national de Mannheim.
Ses prochains engagements verront son retour au BBC Symphony, ses débuts avec le Netherlands Radio Philharmonic, la Deutsche Radio Philharmonie, et son retour aux Schwetzinger Festspiele, à L’Orchestre de chambre de Genève, à l’Orchestre Haydn de Bolzano… Du côté de l’opéra : Alessandro de De Mayo, La porta della legge de Sciarrino, et la création de La Cerisaie de Philippe Fénelon au Théâtre du Bolchoï et à l’Opéra national de Paris.




© Stefano Bottesi

Tito Ceccherini enregistre pour Amadeus, Col legno, Kairos, Stradivarius, acclamé par le public et la presse : « Choc » du Monde de la musique et « Diapason d’or ». Son enregistrement de Lohengrin de Sciarrino pour Col Legno a été récompensé au Midem Classique.
Il a enseigné en Europe et au Japon et est membre de l’Académie Montegral. Il tient la chaire de direction et d’orchestre au Landeskonservatorium d’Innsbruck.
Né à Milan en 1973, Tito Ceccherini a étudié au Conservatoire Giuseppe-Verdi de Milan avec Giovanni Carmassi (piano), Alessandro Solbiati (composition) et Vittorio Parisi (direction). Il a poursuivi ses études en Russie, Allemagne et Autriche, avec Peter Eötvös (Karlsruhe), Sandro Gorli et Gustav Kuhn.